Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cliquez sur la femme et infectez votre page Facebook

25 Novembre 2009 , Rédigé par Jean Michel Publié dans #Attention !!! Alerte Virus !!

Un ver redirige les utilisateurs du réseau social vers un site pornographique, non sans avoir infecté le mur de ceux trop épris d’images coquines.
 
 Pris la main dans le sac. Telle pourrait être la maxime du dernier ver qui sévit sur Facebook, dans une nouvelle page qui a vu le jour sur le numéro un des réseaux sociaux.

Une jeune femme, plus que légèrement vêtue, fait cette proposition : « Tu veux quelque chose de chaud ? Clique sur le bouton, bébé. »Want something hot ? Click da'button baby.) Une proposition à laquelle de nombreux membres du réseau social ont eu mal à résister, à en croire la rapidité de diffusion du ver, selon les experts en sécurité. (

 

Une propagation à tous les contacts

En cliquant sur la proposition indécente, non seulement l'internaute se voit dirigé vers un site pornographique, mais il infecte aussi tous ses contacts. Sur son propre mur, où il s'exprime et partage des commentaires avec ses amis, l'image de la jeune femme en sous-vêtements est placardée. Pire, la photographie en question s'incruste sur tous les murs de ses contacts.


Roger Thompson, un expert en sécurité de l'éditeur AVG, explique sur son blog : « Ce type d'attaque, connu sous le nom de CSRF, consiste à faire faire à un innocent quelque chose qu'il n'avait pas l'intention de réaliser. » Ici, « une séquence sur une page appelle en réalité une autre page et d'autres scripts. Tout fonctionne comme si la victime avait autorisé l'URL et cliqué sur le bouton “partager” [pour l'envoyer à toute sa communauté, NDRL] ». (cross-site request forgery)

 

Facebook, de son côté, rappelle que les attaques de ce genre ne sont pas propres au réseau social. « Nous avons bloqué l'adresse associée à ce site, et nous nettoyons les profils, relativement rares, où il a été envoyé », affirme-t-il dans un communiqué.


Facebook rappelle à ses membres qu'il ne faut pas cliquer sur les adresses suspectes, mais, dans ce cas, l'attaque ne prenait pas la forme d'une URL. Mais d'une femme aguichante ! Gadi Evron, un expert en sécurité, avoue sur son blog qu'il s'y est même laissé prendre. Comme quoi, on peut être expert en informatique et ne pas s'intéresser uniquement aux ordinateurs.

 
 
 
 





Partager cet article

Commenter cet article

B

salut
ben ca fait au moins un mois que je suis pas allé sur facebock
merci du renseignement
bonne soirée


Répondre
J

C'est bien Bunny t'a vu il faut pas faire un clik sur la fifille... ouf j'ai bien failli