Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Windows Cloud : nouveau système d'exploitation pour Microsoft

21 Décembre 2010 , Rédigé par Jean Michel Graveron Publié dans #Actualités Informatique

windows 3.11Lors d’une conférence à Londres, le PDG de Microsoft Steve Ballmer a annoncé qu’un nouveau système d’exploitation était en développement. Ce projet, séparé de Windows 7, porte le nom de code « Windows Cloud », et son nom définitif et donc commercial n’est pas encore connu. On ne peut pas dire que Ballmer ait été prolixe en détails, puisque la première présentation officielle aura lieu dans quelques semaines à la PDC (Professional Developers Conference), mais il y a tout de même des informations intéressantes.

Le terme « Cloud » fait référence aux nuages de services interconnectés dont le nombre explose depuis quelques années. Pensez par exemple aux services Live, ou à ceux de Google : reliés les uns aux autres et partageant en temps réel toutes leurs informations. Steve Ballmer a indiqué que Microsoft a besoin « d’un nouveau système d’exploitation conçu pour le nuage et nous allons en présenter un dans environ quatre semaines », ajoutant que le vrai nom du système devrait être également dévoilé.

 



Système distribué ou évolution de l'existant ?

windows plusProcédons par étapes, car Windows Cloud pourrait être un grand nombre de choses différentes. Quand on aborde le sujet des nuages de services, on parle de services distribués. Il ne s’agit pas d’un seul serveur fournissant des données, mais de dizaines voire de centaines de serveurs fonctionnant de concert dans un but commun. Ces serveurs sont pour la plupart réunis en grappes, et ce sont des systèmes d’exploitation de type «Datacenter» qui sont alors utilisés pour gérer l’ensemble.

Microsoft possède depuis des années une édition Datacenter, y compris dans la branche Windows 2008. De là, on se pose la question la plus importante : Windows Cloud sera-t-il une évolution d’un système actuel, ou un nouveau venu qui serait lui-même distribué ? Par distribué, on entend que le système fonctionnerait sur plusieurs machines en même temps, un ordonnanceur répartissant alors les travaux et calculs sur les machines selon le contexte.

Windows SevenLes deux sont possibles, Microsoft cherchant des développeurs ayant l’expérience de ce genre de projet. Si Windows Cloud est un système d’exploitation distribué, il est pratiquement certain que de gros travaux auront été faits, car il faudrait bénéficier au minimum des résultats de MinWin (modularisation du système de base Windows) pour « distribuer » le système, l’architecture présente dans Vista par exemple étant inadaptée. Bien sûr, on peut penser à Midori, le projet de système écrit entièrement en code managé, mais le travail est probablement de trop longue haleine pour en voir une application si rapide.



Le futur de Microsoft pointe définitivement vers .NET

Chez Microsoft, les services distribués passeront nécessairement par l’environnement .NET. Or, on sait que la version 4.0 concentre une grosse partie de ses nouveautés et améliorations sur les systèmes distribués, en optimisant notamment les instructions pour des calculs parallèles et concurrents. Malheureusement, ces facultés ne sont pas celles de l’environnement Win32 utilisé pour le lancement des applications natives (largement majoritaires). Quelle que soit la base de Windows Cloud, il y a de très fortes chances que l’espace utilisateur soit entièrement tourné vers .NET, mais on peut imaginer que Microsoft laissera aussi le minimum pour qu’un logiciel Win32 puisse tout de même s’exécuter.

nuage cloudDans les années qui viennent, tous les projets en dormance chez Microsoft vont se rejoindre. Par exemple, Microsoft sur le compilateur Bartok, capable justement de compiler une application .NET pour qu’elle puisse se lancer sans que le runtime (moteur) .NET soit présent (compilation statique du code à l’installation ou à l’exécution). Tout pointe vers .NET, et il est évident depuis un certain temps que Win32 sera tôt ou tard abandonné. Windows Cloud va donc très probablement se focaliser sur cet environnement pour les services distribués.

La vraie question maintenant, est de savoir si le système lui-même sera distribué, ou s’il sera une évolution particulière d’un système existant. L’évolution représentée par Windows Cloud est dans tous les cas logique et continue dans la voie de la modularisation suivie par Microsoft, une route très longue vu le poids du passé et des anciens choix de la firme.

 

Source-PCinpact.png

Partager cet article

Commenter cet article