Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un souci médical pour l'artiste avec une caméra derrière la tête

10 Février 2011 , Rédigé par Jean Michel Graveron Publié dans #Actualités Internet

Dans le cadre du projet intitulé The third I, le professeur et artiste irakien Wafaa Bilal s'est fait installer à l'arrière de la tête un socle de caméra en décembre dernier pour y poser une Webcam et filmer pendant un an ce qui se passe derrière lui. Nous vous avions parlé de ce projet artistique fin 2010. Les choses se compliquent un peu aujourd'hui après une soixantaine de jours d'expérience.


 
 
Sur son site, Wafaa Bilial explique qu'il a dû subir une petite opération chirurgicale le 4 février dernier, pour enlever une des attaches du socle, rejetée par son corps, et présentant un risque d'infection. « C'est une réaction fréquente avec les piercings et les implants, et j'espère que la blessure sera vite guérie et que je pourrai reposer la caméra sur les deux attaches restantes, ou sur un socle modifié », écrit-il sur son site.

En attendant, Wafaa Bilal va porter la caméra autour du cou à l'aide d'un ruban, pour continuer d'alimenter le site Internet en images. Il espère pouvoir reprendre dès que possible le projet tel que conçu initialement. Il se dit prêt à répondre à ceux qui souhaiteraient plus d'informations.
The Third I fait partie des 23 projets artistiques retenus par le tout nouveau Mathaf, le musée d'art moderne arabe, dans le cadre de l'exposition Told/Untold/Retold.
 
Source-01.Net.png
 

Partager cet article

Commenter cet article

dédé 13/02/2011 17:11



Bonsoir Jean Michel,

      Voir ce qui se passe derrière, peut être bénéfique en cas d'agression.
      A la place de l'artiste, c'est sur la tête que je me serais fait greffer la caméra. Ainsi, en cas de chute d'un objet, il serait averti.
     Au niveau artistique, l'éclairage ainsi que les aspects du ciel changent. Il y a matière à faire de superbes installations.
     Personnellement, comme je n'ai plus beaucoup de cheveux sur le caillou, une simple ventouse suffirait pour fixer l'appareil. Supprimant ainsi les risques de
rejets, ainsi que d'infections.
     Enfin, chacun conserve ses goûts dans le vaste domaine de l'art.
     Amitiés.
     dédé.



tiot 10/02/2011 19:10



salut


je me demande si c'est légal


c'est de l'espionnage non ?


bonne soirée