Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ubuntu : la mise à jour suscite la grogne de certains utilisateurs

10 Novembre 2009 , Rédigé par Jean Michel Publié dans #Actualités Informatique


Selon un sondage publié sur un forum d'Ubuntu, le passage de la version 9.04 à la version 9.10 poserait des problèmes à une majorité d’internautes. Des résultats à nuancer.





Il faut se méfier des chiffres. C'est le cas avec un sondage réalisé et publié sur le forum d'Ubuntu, juste après la sortie de la version 9.10 de la distribution Linux, fin octobre.


Si l'on en croit l'avis des quelque 3 040 personnes  ayant répondu, l'installation ou la migration vers cette nouvelle mouture aurait entraîné pas mal de blocages. Ils sont près de 66 % à reconnaître qu'ils ont rencontré des problèmes plus ou moins importants à la suite de l'installation ou de la mise à jour du système (depuis la version 9.04 d'Ubuntu). 34 % affirment même que ces ennuis ont été nombreux et insolubles.

Le sondage a rapidement fait le tour de la communauté après avoir été repris par les sites The Register et Information Week qui dressent un bilan négatif de l'arrivée d'Ubuntu 9.10, alias « Karmic Koala ». De quoi refroidir les ardeurs des utilisateurs tentés par l'aventure Linux.

Mais ces chiffres sont trompeurs. « Il est clair que si l'on demande à des utilisateurs, qui vont justement sur un forum pour trouver des solutions à leurs problèmes s'ils ont eu des soucis avec leur distribution cela paraît évidement qu'ils répondent oui », nuance Nicolas Barcet, responsable de l'activité serveurs de la société Canonical, le sponsor officiel d'Ubuntu.

Les résultats de ce sondage seraient dans la moyenne de ceux réalisés pour les précédentes versions du système d'exploitation. Et Ubuntu ne poserait pas plus de problèmes que les autres distributions GNU/Linux.


Des problèmes bien réels

Paradoxalement, ces soucis ne devraient pas rebuter les utilisateurs les moins expérimentés. « D'expérience, les mises à jour se passent mieux pour eux. Plus l'utilisateur aime bidouiller son système, moins il a de chance que la migration d'une release Ubuntu à une autre se passe bien », estime Olivier Fraysse animateur des Ubuntu Party, ces rassemblements au cours dequels les néophytes peuvent découvrir l'OS et repartir avec une distribution installée.


Mais certaines difficultés sont bien réelles. « Certains éléments du hardware posent des problèmes sous GNU/Linux du fait de la non ouverture des pilotes par les fabricants », ajoute Nicolas Barcet qui cite les cas des cartes graphiques Nvidia, des cartes wireless Broadcom ou encore de la carte Intel GMA 500 pour laquelle le fondeur n'a pas publié le code en open source.


Sur le forum francais d'Ubuntu, les utilisateurs qui font une installation signalent, eux, des problèmes concernant le dual boot (cohabitation par exemple de Windows et d'Ubuntu sur le même PC) et d'accès à des partitions des disques durs. Apparemment, le forum de Mandriva ne se fait pas l'écho de bugs aussi nombreux après l'arrivée de la version 2010 il y a quelques jours.


Selon Ubuntu, tous les bugs rencontrés seront corrigés dans le mois. « En fait, il n'y a pas assez de monde pour tester les versions bêta. S'ils étaient aussi nombreux que pour la version finale, les bugs auraient été corrigés à temps »,ratés lors la sortie d'une nouvelle édition. déclare Nicolas Barcet. Qu'on se rassure, même le système le plus populaire, Windows, connait lui aussi des ratés lors la sortie d'une nouvelle édition.

 

 

Partager cet article

Commenter cet article