Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Twitter se "Facebookise"

15 Novembre 2011 , Rédigé par Jean Michel Graveron Publié dans #Actualités Internet

Le site de micro-blogging a introduit cette semaine quelques nouvelles fonctionnalités qui fait ressembler son service un peu plus à celui de Facebook. Les utilisateurs sont partagés.
 
twitter

 

Twitter évolue pour s'ouvrir à un plus large public. Le site de micro-blogging a  introduit lunditwitter.png des changements dans la présentation de sa plateforme, pour permettre notamment à ses utilisateurs d'observer l'activité de ceux qu'ils suivent, ce qui fait ressembler son service un peu plus à celui de Facebook.


Un nouvel onglet "activité" et un autre "nom" permettent de suivre plus  lisiblement, en direct l'activité des autres "Twittos", les internautes dont on  suit les messages ("tweets") et ceux qui vous suivent. Cela permet de savoir  s'ils font suivre des messages, s'ils s'abonnent à des nouveaux comptes, s'ils  ont des messages favoris, etc.

Des "tweets" tranchés sur le sujet

Cette nouvelle formule de Twitter a été testée "sur un petit pourcentage d'utilisateurs en août" avant d'être diffusée à l'ensemble du réseau lundi, a indiqué la porte-parole de Twitter Carolyn Penner. Twitter, qui était connu pour son fonctionnement peu instinctif, avec des ermes quelque peu ésotériques (RT pour rediffuser un message de quelqu'un d'autre, #followfriday pour recommander de suivre un autre utilisateur) faisant le bonheur des initiés, s'ouvre ainsi à un public plus large avec un maniement plus comparable à celui des réseaux grand public Facebook et Google+.


Sur le réseau, les utilisateurs débattaient à coup de "tweets" tranchés sur  l'intérêt de cette innovation. "C'est inutile, envahissant, et ça ressemble trop à Facebook", écrit @jemb123. "La fonctionnalité Activité va m'aider à mieux suivre certains éléments de mon flux Twitter", a envoyé @dannykronstrom.

 logo-tf1-news                                                                                 Source article

Partager cet article

Commenter cet article