Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Piratage : le responsable d'Allonews arrêté

14 Décembre 2009 , Rédigé par Jean Michel Publié dans #Actualités Informatique

Les gendarmes de la section anticybercriminalité de Marseille ont arrêté le fondateur de ce site offrant des accès à Usenet non censurés. Il est accusé de contrefaçon mais aussi d'avoir facilité la diffusion d'images pédopornographiques.

 Jeudi 10 décembre dernier au matin, les Ntech, les cybergendarmes de Marseille, ont arrêté Jean-Luc P., un Grenoblois de 23 ans, étudiant en informatique.

L'internaute était le fondateur du site Allonews.com, un espace numérique qui commercialisait des accès aux newsgroups binaires. « Un serveur non censuré et anonyme de newsgroups », comme l'indiquait son auteur en première page, en référence aux contenus les plus troubles de Usenet (contrefaçons, révisionnisme, etc).
L'action des militaires fait suite à une plainte de la Sacem. L'affaire Allonews a débuté voici plus d'un an. Un agent assermenté de la société de gestion avait repéré des milliers de copies illicites (films, logiciels…) diffusées par le biais d'Allonews. On découvre à l'époque que le propriétaire du site met aussi des copies à disposition sur Usenet.
 

Bien plus qu'un simple revendeur de connexions

Jeudi matin, les gendarmes sont en fait tombés sur bien plus qu'un simple revendeur de connexions. Plusieurs comptes bancaires, sept identités différentes utilisées chez les hébergeurs, registrars et banques ainsi que 100 000 euros, saisis sur les comptes du responsable.


« De l'argent qui provenait des prestations vendues, souligne A. S., l'agent de la Sacem chargé de l'affaire. Les serveurs ne lui coûtaient quasiment rien. Il était très doué pour se cacher. Il avait senti le vent tourner et venait de lancer deux nouvelles structures totalement anonymes que nous aurions eu du mal à identifier par la suite. Les meilleurs clients d'Allonews étaient invités dans ses deux espaces très privés. »


Plus inquiétant encore, les gendarmes ont découvert, lors de leur enquête, que des images pédopornographiques avaient été mises à disposition. « Un pédophile français a pu être arrêté grâce à cette action », souligne la Sacem. Après 48 heures de garde à vue, le webmaster a été relâché. Il échappe de peu à la prison. Le procureur de la République semble avoir préféré la saisie de ses biens plutôt que sa mise sous écrou.


Le fondateur d'Allonews risque aujourd'hui 45 000 euros d'amende et trois ans de prison pour avoir donné la possibilité d'accéder à des newsgroups diffusant des documents pédophiles. Pourraient s'y ajouter en théorie 300 000 euros d'amende et trois ans de prison pour la diffusion et la mise à disposition de contrefaçons.

 
Source-01.Net.png
 

Partager cet article

Commenter cet article

bunny le chti 16/12/2009 16:30


salut
ben c'est bien qu'il soit arrêté
bonne soirée