Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Piratage informatique : EDF et Floyd Landis devant la justice

3 Novembre 2010 , Rédigé par Jean Michel Graveron Publié dans #Actualités Informatique

Le cycliste et le groupe sont soupçonnés d’avoir utilisé les services d’un hacker pour espionner Greenpeace et un laboratoire antidopage.

PiratageUne seule et même affaire pour des prévenus bien différents. La justice renvoie en correctionnelle le coureur cycliste Floyd Landis et EDF. Ils devront répondre d’espionnage informatique devant le tribunal de Nanterre. Une partie civile a indiqué à l'agence Reuters que l’entreprise française comme le sportif américain étaient accusés en outre de « recel de documents confidentiels ».

Les enquêteurs ont retrouvé sur la machine d’un des salariés de Kargus Consultants, une entreprise d’intelligence économique, des documents attestant de l’intrusion dans les systèmes informatiques de Greenpeace pour le compte d’EDF, et dans ceux du laboratoire national de dépistage du dopage pour le compte de Floyd Landis.

 Vivendi le grand absent
La justice reproche à deux anciens responsables de la sécurité d'EDF, Pierre François et Pascal Durieux d’avoir fait pirater l’ordinateur de l’ex-directeur des campagnes de Greenpeace, Yannick Jadot, aujourd’hui eurodéputé. L'entreprise française s’est désolidarisée de ces salariés qu’elle a suspendus depuis. Elle se défend d’avoir commandité cette action et accuse Kargus Consultants d’avoir dépassé le cadre du contrat qui les liait en 2006. A l'inverse, la société de veille concurrentielle prétend, d’après des documents consultés par Associated Press, que cet accord « n’était destiné qu’à habiller les faits commis ».

Dans l’autre volet de cette affaire, Floyd Landis, dont la victoire sur le Tour de France 2006 a été annulée après un contrôle positif, est soupçonné d'avoir commandité l’espionnage du Laboratoire national de dépistage du dopage. Le coureur cycliste, qui a reconnu en mai dernier avoir eu recours au dopage pendant sa carrière, a refusé d’être entendu sur l’intrusion informatique qui lui est reprochée. Un mandat d’arrêt international a été émis contre lui et son entraîneur, Arnie Baker.

Aucune date n’a encore été fixée pour ce procès très attendu où l'on notera un absent de poids : Vivendi. En effet, dans l’ordinateur du hacker-informaticien de Kargus Consultants ont aussi été retrouvés des documents émanant de maître Frédérik-Karel Canoy, l’avocat des petits actionnaires du groupe.

Source-01.Net.png
 

Partager cet article

Commenter cet article