Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

« Même sous Windows 7, les outils d'optimisation ont lieu d'être »

10 Décembre 2009 , Rédigé par Jean Michel Publié dans #Actualités Informatique

De passage à Paris pour le lancement de TuneUp Utilities 2010, Tibor Schiemann, PDG de TuneUp Software s'explique sur le devenir des outils d'optimisation de PC.

Tibor Schiemann
Site 01net. : Qu'est ce qui justifie l'installation d'un outil comme TuneUp sur un ordinateur ?


< Tibor Schiemann :
I
l suffit de mesurer l'écart de performances qu'affiche un PC équipé de notre suite d'un autre PC non équipé. Le gain avec TuneUp est substantiel. De façon plus générale, à l'usage, un ordinateur va perdre en performances car il est pollué par un certain nombre de fichiers inutiles. Il y a donc lieu d'entretenir le PC que ce soit au niveau de la base de registre, de la défragmentation ou encore du gain en espace disque et de pouvoir faire face à divers problèmes qui apparaissent lors de son utilisation. Un logiciel comme TuneUp 2010 permet d'améliorer les performances, de résoudre des problèmes et de personnaliser Windows.

 
Ne craignez vous pas que Microsoft agisse un jour à votre égard comme il l'a fait avec les éditeurs de sécurité, en proposant, à l'image de MSE (Microsoft Security Essentials), un utilitaire d'optimisation gratuit ?
Je ne pense pas que Microsoft soit intéressé par une telle démarche. Il agit certes sur l'optimisation de son système d'exploitation et de ses propres applications. Mais je ne crois qu'il ait envie d'œuvrer pour optimiser un PC sur lequel figurent une multitude d'applications provenant de divers éditeurs. L'approche n'est pas la même. Nous n'avons pas d'inquiétude sur ce point.
 

Un mode Turbo qui devrait intéresser les gamers

Windows 7 est mieux optimisé que Vista. Y a-t-il toujours lieu d'utiliser TuneUp avec ce système d'exploitation ?
Il est vrai que Windows 7 se révèle plus performant et mieux optimisé que Vista. Il n'empêche qu'à l'usage le PC sera plus ou moins pollué et nécessitera diverses interventions de maintenance. Un outil comme TuneUp permet de les effectuer en un clic. Et avec le mode Turbo que nous avons implémenté dans la version 2010, nous privilégions le bon déroulement d'une application en différant toutes les autres tâches qui seraient trop gourmandes en ressources. Il peut s'agir de limiter les connexions de périphériques externes, de différer le téléchargement de mises à jour par Windows Update ou d'autres programmes et gadgets agissant en tâches de fond. Ce mode Turbo devrait intéresser ceux qui utilisent une application fort consommatrice de ressources, les gamers,
notamment.
 
Vous avez fondé TuneUp Software il y a maintenant douze ans, quel bilan tirez-vous de votre activité à ce jour ?
Nous avons été les premiers à proposer une suite d'optimisation Windows sur le marché allemand. Nous n'avons cessé de faire évoluer cette suite et nous sommes fiers aujourd'hui de compter environ 13 millions d'utilisateurs de par le monde. Parallèlement, l'entreprise a évolué et emploie aujourd'hui une centaine de personnes. Nous nous efforçons sans cesse d'adapter le logiciel aux besoins de nos utilisateurs et faisons de sorte que nos collaborateurs disposent du niveau d'expertise nécessaire à l'optimisation et la personnalisation de Windows. En ce sens, le bilan me semble très favorable.
 
Source-01.Net.png
 

Partager cet article

Commenter cet article