Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Google : la folie des Doodles : Et le Doodle fut

15 Novembre 2009 , Rédigé par Jean Michel Publié dans #Actualités Informatique

Pour nombre d’internautes, Google est aujourd’hui une figure emblématique d’Internet et son logo coloré un symbole bien identifié. Six lettres et quatre couleurs qui illustrent des millions de recherches depuis 1998.

Mais avez-vous remarqué, depuis quelques jours, des petits changements ? Deux drôles de bestioles poilues, Ernest et Bart, se sont faufilés entre les lettres du fameux logo, petite dédicace du moteur de recherche aux 40 ans de la Rue Sésame. Ainsi décoré le sigle change alors de nom : le voici devenu Doodle.


Ce Doodle n’est pas le premier mais il offre une occasion unique de se pencher sur ces logos alternatifs : qui les réalise ? Selon quels principes, et dans quel but ?

   
                                                        Google : la folie des Doodles :

              Paronomase


Le terme "Doodle" a été choisi aussi bien pour sa définition anglaise, se traduisant par « gribouillage », que pour sa consonance proche de celle de Google, créant ainsi ce qu’on appelle une paronomase (le « d » remplace le « g »). Il caractérise les modifications temporaires apportées au logo à l’occasion d’événements nationaux, internationaux ou d’anniversaires. Ainsi certains jours dans l’année, la page d’accueil du moteur de recherche rappelle la célébration d’une fête. Celle-ci peut être propre à un pays (fête nationale) ou concerner le monde entier (Jeux Olympiques).
 
                                                        Google : la folie des Doodles :

    M. Hwang roi des Doodle

Cette tradition dure maintenant depuis près de 10 ans. Son principal designer se nomme Dennis Hwang. Jeune américain d’origine coréenne, travaillant pour le géant, il signe sa première performance en 2000 pour la fête nationale française, le 14 juillet. Il a depuis plus de 150 réalisations à son actif, ce qu’il explique sur le Blog officiel de Google. Ses procédés sont multiples. Bien souvent sa technique consiste à modifier une lettre ou plusieurs, soit en conservant sa couleur ou sa forme, soit en transformant l’arrière-plan.


Mais Hwang n’est pas le seul à avoir obtenu le privilège de dessiner un Google Doodle : Scott Adams a été à l’origine de la semaine Dilbert. Quant aux internautes, ils ont la possibilité d’envoyer leurs idées via le blog de Google.    

 
                                                        Google : la folie des Doodles :

                 Burning Man

Le premier Doodle a vu le jour en 1999, et ce sont tout simplement les créateurs de Google qui en sont à l’initiative. En effet, présents lors du festival de Burning Man, Sergey Brin et Larry Page cherchent à le faire savoir. Apparaît alors sur la page d’accueil un logo transformé : le deuxième « o » est remplacé par une silhouette en flamme conforme au bucher final rituel de ce festival décalé.
 
                                                        Google : la folie des Doodles :

          Les lois du Doodle

C'est Google, en interne, qui décide des thèmes qui seront transformés en Doodle. Le moteur de recherche est sollicité quotidiennement par diverses associations ou par des particuliers qui souhaitent voir leur cause aidée par Google. Ce dernier a donc dû édicter quelques règles applicables à toutes ses créations. Un Google ne doit pas servir une cause politique ou religieuse, il doit faire l'unanimité au moins dans le pays auquel il est destiné, et il doit représenter des valeurs proches de celle de la firme.
 
                                                        Google : la folie des Doodles :

        Doodle commémoratif

La plupart des Doodles apparaissent un temps limité sur le moteur du site. Commémorant bien souvent, la symbolique n’est donc présente que 24 heures dans un pays ou plusieurs simultanément. Le 29 octobre dernier, ce sont les 50 ans d’Astérix et d’Obélix qui sont à l’honneur dans pas moins de quarante pays.
 
                                                        Google : la folie des Doodles :

              Série Doodle

Progressivement Google a dynamisé son concept de Doodles, cherchant l’originalité, attisant la curiosité. L’introduction des séries de Doodle découle de cette logique. A une quinzaine de reprises le Doodle a varié autour d’un même thème. Un dessin par jour sur une durée de 3-4 jours. Les 40 ans de la Rue Sésame en sont un exemple.
 
                                                        Google : la folie des Doodles :

             Doodle mystère

La firme s’est même permis d’en jouer avec les internautes : pour faire un clin d’œil à Herbert Gorge Wells qui aurait eu 143 ans cette année, deux esquisses non identifiées, telles des indices, ont infiltré le logo Google plusieurs jours du mois de septembre. Ce n’est qu’au troisième Doodle que fut révélé l’événement en question.

Dernièrement, la fête d’Halloween a également été source d’un autre procédé avec la création d’une chronologie de logos : les lettres du mot se transforment progressivement en bonbons qui sont au fil des clics mangés…

 
                                                        Google : la folie des Doodles :

  les Doodle face à la politique

Les Doodles créent donc régulièrement l’heureuse surprise de voir le site décoré. Mais ils n’échappent pas pour autant aux critiques, notamment des conservateurs américains jugeant les choix de la firme pas assez patriotiques.
 
                                                        Google : la folie des Doodles :

             Doodle alternatifs

Dans un autre genre, un fan des Doodles, Martin Missfeld a fait connaître ses propres réalisations non officielles. Estimant les déclinaisons de Google trop convenues, il s’est amusé à en proposer de plus provocantes pour célébrer le naufrage du Titanic ou encore la légalisation du canabis.
 
                                            
 

Enfin, sachez que depuis 2005 un concours de Doodle existe pour les enfants et les adolescents. Organisé dans un certain nombre de pays (la France n’en fait pas partie), autour d’un thème ou non, il permet au vainqueur de voir sa déclinaison à l’affiche sur la page d’accueil du site. Voici le dernier retenu pour les Etats-Unis.
   
   

Partager cet article

Commenter cet article

granny 18/09/2013 19:55

ARTICLE TRES INTERESSANT. Pour le concours des jeunes à créer des doodles. Quels en sont les pays ? Et la France en fera-t-elle partie ? Est-ce prévue ? Doodlement Vôtre...

Richarte 19/10/2012 12:13


comment installer un de ces sigles sur ma page d'accueil google


Merci