Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Du peer-to-peer dans les murs de New York

17 Novembre 2010 , Rédigé par Jean Michel Graveron Publié dans #Actualités Internet

Comment faire du peer-to-peer sans se faire scruter la connexion par une Hadopi quelconque ? En n’allant pas sur Internet, bien sûr. Quant aux fichiers à télécharger, il suffit d’aller les chercher sur des clé USB cachées dans la ville. Farfelu ? C’est pourtant exactement cette expérience que l’artiste Aram Bartholl a initiée dans New York.


Concrètement, il a incrusté cinq clés USB dans les murs de la ville, avec la prise qui dépasse, dans des zones parfaitement publiques et accessibles à tous. Les gens peuvent ainsi se connecter avec leurs ordinateurs afin de télécharger les fichiers stockés sur les clés ou en transférer dessus.

Les supports sont d'abord enveloppés d’un film imperméable puis glissés dans un trou du mur choisi ou entre deux pierres, selon la configuration des lieux. L'interstice est ensuite comblé avec du ciment à prise rapide. La rustine est parfois peinte de la couleur du mur afin que le dispositif reste discret. Aram Bartholl a posté sur Vimeo une vidéo détaillant en images le procédé (voir ci-dessous).

Une clef USB dans Paris, près du Louvre
Les clés, appelées « dead drops » (littéralement « gouttes mortes » en anglais, l’expression désigne les boîtes aux lettres mortes utilisées par les espions pour s’échanger des informations sans avoir à se rencontrer), sont installées vides. A chacun de venir les remplir, les vider, les remplir à nouveau. L’artiste a simplement laissé sur chacune d’elles un fichier .TXT intitulé « Readme » pour expliquer le dispositif et, aussi, prévenir qu’il n’est pas responsable des contenus qui pourront se retrouver sur la clé. Autrement dit, gare aux éventuels virus et autres contenus choquants.

Si Artam Batholl n’a disséminé que cinq clés , il encourage le monde entier à faire comme lui, afin d’élargir le « réseau ». Chaque participant est invité à poster l’adresse et la localisation précise de la clé avec interface Google Maps, en allant sur ce site consultable par tous. On constate qu’il y a déjà des clés en Allemagne, en Espagne, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni et en France, à Paris, quelque part dans le jardin du Carrousel, près du Louvre (voir ci-contre).

A vous de jouer maintenant...

Dead Drops 'How to' - NYC from aram bartholl on Vimeo.

 
Source-01.Net.png

Partager cet article

Commenter cet article

tiot 18/11/2010 17:39



salut


ben dis donc c'est super mais est-ce qu'on pourrait faire ca chez nous ?


J'en doute?


bonne soirée