Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chrome 4.0 : une bêta en demi-teinte

3 Novembre 2009 , Rédigé par Jean Michel Publié dans #Actualités Internet

Premiers tests de la bêta de Chrome 4, en ligne depuis le 03.11.09. Cette nouvelle mouture apporte la synchronisation des bookmarks, mais les adeptes de Mac et de Linux n’en profitent pas.

Peut-être trop impatient de répondre au lancement de la bêta de Firefox 3.6 le week-end dernier, Google a mis en ligne ce mardi 3 novembre une bêta de Chrome 4.0 au goût d'inachevé. Les nouveautés introduites dans cette mouture (télécharger Chrome 4.0.223.16 pour Windows) sont en effet moins nombreuses que ce à quoi l'on pouvait s'attendre. Les adeptes de Mac et de Linux seront les plus frustrés puisque cette bêta 4.0 n'est pas déclinée, pour le moment, sur leur plate-forme.

Pour les autres, la principale déception est l'absence des extensions, alors qu'elles sont bien présentes dans la version alpha de Chrome 4.0 (Dev Channel, dans le jargon de Google). A ce stade, c'est la plus grosse lacune du navigateur par rapport à Firefox, justement très apprécié pour ses nombreux modules qui permettent d'enrichir à volonté les fonctions du logiciel. Pour le moment, précise Google, ces extensions sont encore en phase de développement. Leur intégration est prévue très prochainement.

La synchronisation des favoris (ou marque-pages, ou signets, ou bookmarks) est quant à elle bien au rendez-vous. Les internautes peuvent ainsi accéder à leurs favoris depuis n'importe quel PC équipé de Chrome 4.0, en se connectant à leur compte Gmail.


Des performances mitigées

Côté performances, Google promettait un bond en avant spectaculaire. Sur son blog officiel, la société évoque ainsi un gain de rapidité de 30 % par rapport à la précédente version, selon des tests effectués avec Dromaeo. Vrai, nous l'avons vérifié. Les résultats sont moins élogieux si l'on se réfère à d'autres tests de performances. Avec Sunspider (exécution Javascript), Chrome 4 se montre même plus lent que la version précédente ! Selon nos mesures, l'écart atteint 45 %. Même résultat avec Peacekeeper, où Chrome 4 accuse un retard d'environ 10 %.

On le voit, le gain de performances de cette nouvelle mouture doit être relativisé et dépend fortement de la nature et de la complexité des pages Web affichées.

 

Comment fonctionne la synchronisation des bookmarks ?

Pour profiter de cette nouvelle fonction, il faut impérativement posséder un compte Google (une adresse Gmail, par exemple). Ensuite, cliquez sur le bouton des réglages, puis sur la commande Synchronize Bookmarks. Une fenêtre vous invite à saisir votre identifiant et votre mot de passe. En cliquant sur Sign in, les bookmarks sont alors stockés en ligne au sein du service Google Docs. Ensuite, chaque ajout de favoris est répercuté en ligne.

Si vous vous connectez depuis un autre ordinateur, il suffit d'effectuer la même procédure pour que les bookmarks soient synchronisés sur cet autre ordinateur. Via une extension, cette option existe déjà pour Firefox et Internet Explorer. En fait, seul Opera le proposait par défaut jusqu'à présent.

 
 
 



Partager cet article

Commenter cet article