Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tout pour graver vos CD/DVD

19 Septembre 2009 , Rédigé par Jean Michel Publié dans #Les dossiers spéciaux !!


Il n'est un secret pour personne
que les « ténors » de la gravure que sont Nero ou Easy Media Creator sont devenus, au fil des versions, de véritables suites aux multiples applications dont le rapport avec la gravure de disques est parfois assez vague, les affublant d'une réputation d'usines à gaz, parfois justifiée. Sans remettre en cause la qualité de ces logiciels, on peut néanmoins concevoir qu'un utilisateur lambda n'a pas forcément besoin de toutes ces fonctionnalités et recherche simplement un outil permettant de graver rapidement et simplement des CD ou DVD, ce que permettent les logiciels que nous vous présentons.






Graver une galette sans dépenser un rond



DeepBurner Dans la catégorie des outils de gravure « poids plume », DeepBurner vient immédiatement à l'esprit. La version gratuite de ce logiciel est amputée de quelques fonctionnalités (backup, copie directe sur CD, gravure de DVD vidéo ...) mais propose tout de même l'essentiel, à savoir la création de CD/DVD de données ou de CD audio, ainsi que la création ou la gravure d'images ISO. L'interface à double panneau est claire et efficace, dans la lignée des logiciels commerciaux. Un bon logiciel polyvalent à télécharger gratuitement si les fonctionnalités avancées ne vous sont pas indispensables. Le prix de la version complète n'est pas exorbitant pour autant.


 
Dans un genre plus minimaliste mais tout aussi appréciable, Burnatonce est un logiciel à l'interface extrêmement dépouillée et aux fonctionnalités réduites au strict minimum, mais très efficace, notamment pour la gravure d'images ISO comme les distributions Linux. Là encore, la gravure de CD audio est possible (à partir de fichiers WAV, MP3, Ogg Vorbis ou FLAC), ainsi que la création de CD ou DVD de données. Seul point noir : son développement semble plus ou moins en suspens et il pourrait causer quelques problèmes sous Windows Vista, notamment des conflits avec l'UAC. A suivre ...

   
Enfin, Burrrn est quant à lui spécialisé dans la gravure de CD audio. Là encore, l'interface est plutôt minimaliste mais le logiciel propose une liste impressionnante de formats gérés : WAV, MP3, AAC, OGG, FLAC, MP4, MPC ou encore APE sont pris en charge, ainsi que les listes de lecture au format M3U, PLS et FPL. Plusieurs réglages intéressants sont également proposés, comme la gestion du gain additionnel, le limiteur 6 Db ou le « dither » à appliquer sur une piste en particulier ou sur tout l'album, ainsi que la possibilté d'éditer les « cue Sheets ».

   















D'autres outils de gravure ou de gestion des images


Parmi les outils plus spécifiques, citons Alcohol 52% et son grand frère payant, Alcohol 120%. Leur but est notamment de permettre la création d'unités de disque virtuelles afin de lire l'image d'un disque, par exemple pour accélerer les temps de chargement. Alcohol 120% ajoute quant à lui des fonctionnalités de gravure au logiciel.

   
Dans le même genre, Daemon Tools fait également office de référence mais a le défaut plutôt gênant d'être accompagné d'un adware, ce qui ne sera pas forcément du goût de tout le monde, mais il est heureusement possible de le décocher à l'installation. Outre ce défaut, il présente des fonctionnalités similaires de création de lecteurs virtuels et gère la plupart des formats d'images de disque.

   






































  Du côté du Mac




Sur Mac OS X, la situation est semblable : la « Rolls » des logiciels de gravure est le fameux Toast de Roxio, mais là encore, ses nombreuses fonctionnalités pas forcément indispensables et son prix plutôt élevé font qu'on peut lui préférer d'autres alternatives, notamment libres.

LiquidCD est l'un d'entre eux. Joliment conçu, il propose une interface agréable et des fonctionnalités essentielles : CD/DVD de données, CD audio, mais aussi CD ou DVD de photos peuvent être créés, notamment grâce à l'intégration du logiciel avec Iphoto et iTunes. Pour de nombreux utilisateurs, il sera sans doute largement suffisant.

   
Dans le même genre, Burn (à ne pas confondre avec Burrrrn pour Windows) propose une ergonomie similaire, misant avant tout sur la simplicité et le glisser/déplacer, mais offre également une gestion intéressante de la création de disque vidéo (DVD, VCD ou DIVX) avec conversion automatique des vidéos dans le bon format.

   
Enfin, on ne peut pas parler de gravure sur Mac sans évoquer le controversé Disco. L'application a en effet profité d'un « buzz » assez conséquent, avant même la sortie de la première bêta. Pourquoi cet engouement ? Peut être pour son interface très élaborée, misant sur des effets parfois discutable : si vous disposez d'une carte graphique compatible, vous verrez de la fumée sortir de la fenêtre du logiciel. Hormis ce côté gadget assumé, Disco propose une ergonomie intéressante mais gâchée par l'impossibilité de redimensionner la fenêtre du logiciel, et n'offre pas vraiment de fonctionnalités uniques justifiant son prix par rapport à Burn ou Liquid CD.

   




Partager cet article

Commenter cet article