Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Gravure : la qualité en question

3 Avril 2009 , Rédigé par Jean Michel Publié dans #Actualités Informatique


D
epuis quelques années, la seule innovation dans le monde la gravure vient de l'augmentation de la vitesse. Les DVD sont maintenant remplis à une vitesse de 22 ou 24x (au maximum) alors que
La question de la  qualité

La qualité de la gravure est un problème, mais essentiellement sur les disques de données, pas réellement sur les films ou l'audio. Un fichier informatique dont un bit est faux est considéré comme illisible et cause une erreur, alors qu'une chanson ou une vidéo en format MPEG dont un bit est faux reste généralement lisible : on aura au pire un saut dans le son ou un pixel disgracieux, mais rarement l'impossibilité de lire le media en lui-même. Bien évidemment, s'il y a trop d'erreurs, le résultat est le même.

 les Blu-Ray passent de plus en plus au 8x. Notons tout de même que 22x en DVD et 8x en Blu-ray sont des valeurs assez proches dans la pratique : aux environs de 30 Mo/s dans les deux cas.


Un problème de qualité

Et cette augmentation de la vitesse ne fait pas que diminuer le temps de gravure, mais aussi la qualité : la majorité des graveurs de DVD produisent un taux d'erreur très élevé, qui sort de la marge d'erreur édictée dans la norme. La solution consiste en général à graver plus lentement que la vitesse maximale, ce qui limite en partie le problème. Pour les Blu-ray, le problème est encore pire : la majorité des graveurs produisent des médias qui sont remplis d'erreurs, bien plus que le maximum que la norme tolère. Bien évidemment, les lecteurs corrigent souvent assez facilement les erreurs, du moins au début, mais si vous avez la malchance d'avoir un lecteur un peu ancien (ou fatigué) ou si vos médias sont endommagés d'une façon ou d'une autre, la correction d'erreurs ne fait pas de miracles : les disques deviennent illisibles. Dans les faits, il reste déconseillé d'utiliser des DVD ou des Blu-ray pour du stockage à long terme, même si graver lentement sur des médias de bonne qualité et avec un bon graveur limite les dégâts.


Pour se donner une idée du problème, un Blu-ray ne devrait pas dépasser une valeur BIS (Burst Indicator Subcode) de 8 et une valeur moyenne LCD (Long Code Distance) de 13 et certains médias gravés rapidement atteignent des valeurs de (respectivement) 33 et 74.




Partager cet article

Commenter cet article

bunny le chti 04/05/2009 17:42

salutmerci pour cet article sur les DVD je m'en sers beaucoup pour les sauvegardesbonne soirée

bunny le chti 04/05/2009 17:42

salutmerci pour cet article sur les DVD je m'en sers beaucoup pour les sauvegardesbonne soirée

dédé 04/04/2009 18:50

Bonsoir Jean Michel,   Si je comprends bien, qui veut aller loin, ménage sa monture, ou ne pas confondre vitesse et précipitation.   En effet, vaut mieux prendre son temps et que la gravure reste de qualité.   Merci pour l'info.   Bon dimanche.   Amitiés.   dédé. 

Cath 03/04/2009 22:40

Je ne savais pas. Vraiment très intéressant comme article. Bon week-end