Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Overclocking : booster son PC en toute sécurité

13 Février 2009 , Rédigé par Jean Michel Publié dans #Les dossiers spéciaux !!


Vous sentez que votre ordinateur a quelques difficultés dans les jeux ou lorsque vous effectuez des tâches gourmandes, comme le montage vidéo, la compression de musique, le traitement de base de données, …

Dans l'idéal, il faudrait certainement changer quelques composants de votre ordinateur, en ajoutant par exemple de la mémoire, voire en changement de carte mère et de processeur.

Mais vous souhaitez limiter vos dépenses. Il existe pour cela une solution économique : l'overclocking ou surfréquençage de votre processeur qui va vous permettre facilement de gagner jusqu'à 10 % de performances.

A condition de rester raisonnable, l'overclocking va donc vous permettre de booster gratuitement votre ordinateur en toute sécurité.


Sommaire du dossier
        Introduction ///  l'Overclocking  (voir ci dessous )
                           Accéder au BIOS
                                  Modifier les fréquences
                                                      Tester la stabilité du système










L'overclocking


L'overclocking consiste à faire travailler le processeur de votre ordinateur  à une vitesse plus élevée que celle à laquelle il est prévu. Lors de leur fabrication, les processeurs sont en effet cadencés à une certaine fréquence qui comporte une marge de sécurité assez large. Ainsi, un processeur certifié à 2 GHz peut en réalité fonctionner jusqu'à 2,3 ou 2,4 GHz, soit une augmentation théorique de près de 20 % des performances.




Sur la plupart des ordinateurs récents, l'overclocking peut être configuré dans le BIOS. Toutefois, on n'y modifie pas directement la fréquence du processeur. Celle-ci est en réalité déterminée par la vitesse du FSB (fréquence de bus système), à laquelle est appliqué un coefficient multiplicateur fixe. Par exemple un processeur à 2,4 GHz utilise une fréquence de bus système de 266 MHz multipliée par un coefficient de 9. En élevant le FSB à 288 MHz, vous pouvez passer à 288x9 = 2,6 GHz.

Sans changer de matériel, vous pouvez donc espérer gagner jusqu'à 10 % de performances. Au-delà, l'achat d'un système de refroidissement plus efficace et de barrettes de mémoire certifiées pour des fréquences élevées s'impose. Car en augmentant le FSB, vous augmentez aussi la vitesse de la mémoire.


Les risques de l'overclocking
Attention : la modification de la vitesse d'un processeur est un réglage fin qui, mal effectué, peut entrainer des plantages de votre ordinateur, voire, au pire, détériorer le processeur. Les réglages doivent donc être effectués par paliers successifs de quelques MHz, chaque modification étant suivie d'une phase de tests pour vérifier la bonne tenue de l'ensemble dans la durée.  


Pour réaliser ce dossier, nous avons utilisé une carte mère MSI avec un processeur Intel Core 2 Duo 6600 cadencé à 2,4 GHz (266 MHz x 9). Les étapes que nous vous présentons s'appliquent assez facilement aux autres marques. Si l'intitulé des options peut varier d'une carte mère à une autre, les étapes sont sensiblement identiques. N'hésitez pas à vous référer à la documentation de votre carte mère pour en savoir plus.



Partager cet article

Commenter cet article

G
Bonsoir jean-michel,mais dis moi sur un pc bureau tu peux démonter, mais sur un portable c'est plus complexe non!! bisous mon ami bonne st valentin auprés des tiens Guilaine
Répondre