Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lecteur audio : version finale pour Songbird 1.0

3 Décembre 2008 , Rédigé par Jean Michel Publié dans #Actualités Informatique


Après différentes versions de test, le lecteur multimédia alternatif et open source Songbird nous arrive cette semaine en version 1.0 finale. Présenté non sans une pointe d'humour comme le « Firefox des lecteurs audio », Songbird permet au sein d'un même logiciel la lecture de contenus multimédias, la gestion d'une bibliothèque numérique et la navigation Web.


Disponible aussi bien pour Windows et Mac OS que pour Linux, Songbird adopte une apparence assez proche de celle d'iTunes - à ceci près qu'elle fonctionne à l'aide d'onglets - et conçue à partir du langage de description d'interfaces graphiques XUL, développé par Mozilla et notamment utilisé par Firefox ou Thunderbird. Comme eux, Songbird est accompagné d'une bibliohtèque de plugins destinés à l'extension de ses fonctionnalités.


Cette version finale n'offre pas grande différence avec la version RC sortie début novembre, mais a permis aux développeurs de Songbird de corriger bon nombre des problèmes recensés par les utilisateurs de la première heure.




Songbird


A l'installation, Songbird 1.0 propose l'ajout de différents plugins, dont Quicktime Player, qui permettra la lecture des contenus achetés sur l'iTunes Store et protégés par le système de DRM FairPlay d'Apple, ou iPod Device Support, qui autorise la gestion des échanges avec un baladeur Apple, à l'exception des iPhone et iPod Touch.


Il manque encore à Songbird 1.0 quelques fonctionnalités que d'aucuns jugeront indispensables, comme la gestion des protocoles MTP ou UMS sous d'autres systèmes d'exploitation que Windows ou l'importation de CD audio, mais le logiciel ne manque pas d'atouts, d'autant que la feuille de route des développeurs laisse augurer de futures modifications intéressantes.


Les déclinaisons Mac, Linux et Windows de Songbird 1.0 peuvent être directement téléchargées depuis les serveurs Clubic.






Partager cet article

Commenter cet article