Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PC portables nouvelles génération Design, fun et pas chers !!

13 Juillet 2008 , Rédigé par Jean Michel Publié dans #Actu Matériel informatique

 Source dossier site SVM.lemag.fr

Les constructeurs adaptent enfin leurs gammes à vos attentes : ils vous sortent le grand jeu ! 2008 sera notamment l’année de l’écran 17 pouces pour tous les ordinateurs.


Entre nomadisme et confort, les consommateurs ont choisi. Les marques grand public nous le confirment : si l’ordinateur vedette de 2007 était un portable à écran 15 pouces, les modèles 17 pouces sont maintenant les plus plébiscités. Des machines plutôt lourdes, donc, d’environ 3,5 kg, et pas franchement autonomes – au mieux 1 heure et demie.

 

Mais la belle taille de l’écran et le clavier spacieux avec un pavé numérique jouent tout autant en leur faveur que la puissance pure. C’est peu dire que ces machines sauront remplacer un PC de bureau : elles comportent des puces graphiques décentes pour la HD, sinon pour la 3D, certaines vous sont même livrées avec deux disques durs.

 

Cependant, s’ils perdent du terrain, les 15 pouces n’en resteront pas moins des best-sellers tout au long de l’année 2008, car ces machines sont les plus abordables (à partir de 400 ou 450 €), et les modèles les plus vigoureux à 900 ou 1 000 € n’excèdent pas 3,1 kg (contre 3,5 kg pour un 17 pouces), pour une autonomie supérieure à 2 heures 30 min.

 

 Prise HDMI
Elle sert à relier le portable à un écran externe (via un adaptateur HDMI/DVI) ou à un téléviseur HD. Même si l’ordi n’a pas de lecteur Blu-ray, une image haute définition est appréciable pour le jeu, par exemple. Autre avantage, le câble HDMI transmet à la fois le son et l’image.

 Prise eS-ATA
Encore trop rare sur les PC portables, la prise eS-ATA gagnerait à se répandre. Elle permet de brancher des disques externes ultrarapides, vendus environ 200 € le modèle de 500 Go. Concrètement, entre l’eS-ATA et l’USB 2, les temps de transfert sont divisés par deux, ça compte...

 Lecteur d’empreintes ou de visage
Pour éviter de saisir vos mots de passe dans Windows et sur le Web, deux gadgets sympas : un minuscule lecteur d’empreintes, que l’on effleure du doigt, ou la reconnaissance de visage via la webcam, adoptée par Lenovo et Toshiba sur leurs portables grand public.

Autre tendance marquée dans les gammes de printemps : le design. Des couleurs, des formes aériennes, des coques joliment “imprimées”… hormis Apple, les fabricants ne nous avaient pas habitués à tant de fantaisie. Dès le milieu de gamme, disons à partir de 900 ou 1 000 €, les ordinateurs portables présentent une plastique élégante, le petit “truc” en plus qui vous différencie du voisin.

 

Seuls Sony et Dell vous offrent, pour l’instant, un large choix de coloris. D’autres suivront, mais, dans l’ensemble, si les fabricants osent tous quelques séries limitées, ils misent surtout sur un design “audacieux” mais commun à la plupart de leurs modèles – ce qui permet de rester dans une logique industrielle de production en masse. On apprécie l’effort…

 

Et sous le capot ?
Pas de suspense. Avec ses puces Turion, AMD ne parvient pas à sortir de l’entrée de gamme. Chez Intel, en revanche, quel festival ! Trois à quatre générations de puces cohabitent actuellement, ce qui sème pour tout dire la confusion. Voici quelques repères. La série T2000 vieillissante ne vaut le coup que si la machine n’est vraiment pas chère – à choisir, un AMD est même préférable, les performances ne sont pas moins bonnes, et le reste de l’équipement est souvent mieux dosé.

 

Plus récente, la famille Intel T5000 reste très représentée, notamment les T5450/5550, qui s’avèrent être un choix judicieux pour les petits budgets. L’avant-dernière génération, avec les T7000, est tentante car on y gagne en puissance. Enfin, la nouvelle génération T8000 (T8100, T8200…) se réserve pour l’instant au haut du panier, dès 1 000 €.

À fréquence égale, le gain de performances est très léger, voire négligeable, mais les machines chauffent moins et gagnent un peu en autonomie.

 

 

 Prises USB
Un portable doit comporter au moins trois prises USB, sans quoi, vous devrez acheter une multiprise externe (hub USB). Comme de plus en plus d’appareils nomades se rechargent sur la prise USB des PC, certains Toshiba Satellite leur permettent de se recharger même quand le portable est éteint.



Partager cet article

Commenter cet article